Une épidémie n’est pas une guerre … mais le révélateur d’une crise écologique

« Non, cette pandémie n’est pas une guerre. Les nations ne s’opposent pas à d’autres nations, les soldats à d’autres soldats. C’est un test de notre humanité”, affirme Frank-Walter Steinmeier, le président allemand, et il a bien raison ! Ce qu’il ne dit pas, en revanche, c’est que cette situation indicible est le grand révélateur d’une crise écologique… La pandémie ravageuse remet en effet sévèrement l’humanité à sa place. L’homme, encore conquérant il y a deux mois, abasourdi, médusé, se cache, se terre, hiberne au printemps pour ne pas succomber.

Retraite et décroissance

Le sujet des retraites est souvent abordé comme une question économique et non sociale. Peut-on financer les retraites ? Qui va financer les retraites ? Il existe alors un angle mort dans toutes les analyses sur la retraite, la nécessité d’une croissance, y compris dans le projet macronien qui invente un seuil de 14 % du PIB pour définir le montant des retraites versées.

Effondrement ou bifurcation ?

L’humanité est confrontée à plusieurs risques qui peuvent amener non pas à sa disparition mais à son effondrement, soit d’un point de vue quantitatif avec la disparition de millions de personnes, soit qualitatif avec une chute civilisationnelle, soit les deux.

De l’urgence écologiste à la réponse politique

La chronique de Politis du 28 mai 2019 en version longue La bifurcation évoquée par André Gorz entre écologie et barbarie est d’une actualité brûlante. (1) Depuis mes premières chroniques en 2009, j’essaie de montrer le lien entre économie et écologie, et la nécessité de répondre aux crises écologiques qui mettent l’humanité en péril. Dix […]

La crise financière n’aura pas lieu mais…

La presse, les experts nous annoncent l’imminence d’une crise financière mais elle tarde. Ce n’est pas une surprise, une énième conséquence du fétichisme de la monnaie, l’attribution de propriétés magiques à la monnaie cachant la réalité des rapports sociaux sous-jacents. La crise de 1929 ne se répète pas. Comment une crise boursière peut-elle provoquer une crise économique, un effondrement du système bancaire et par ricochet la crise économique mondiale ?

La difficile équation énergétique

article paru dans La Vie de la recherche scientifique n°391 2012 oct./nov./décembre Quitter ses mauvaises habitudes n’est pas chose aisée. Le modèle économique international, dépendant à plus de 80 % des combustibles fossiles et en fin de cycle, doit pourtant opérer sa mue. Des changements cruciaux pour impulser une nouvelle croissance reposant sur les énergies […]

La croissance verte est-elle possible ?

Paru dans l’ouvrage collectif « Les chemins de la transition. Pour en finir avec ce vieux monde… »  coordonné par Dominique Méda, David Flacher et Thomas Coutrot 1 La persistance d’une crise, révélée en 1973 avec le premier choc pétrolier, la fin de taux de croissance élevés en Occident, l’intensification des crises écologiques, ont amené les politiques […]

Écologiste et de gauche

édition originelle L’écologie et la gauche entretiennent des relations conflictuelles renvoyant chaque fois à la définition de ces deux identités, être écologiste et/ou de gauche. Face à ce conflit d’identité, certaines et certains préfèrent se contenter de dire que l’écologie est une troisième voie distincte de la gauche et de la droite. D’un point de […]

Le Pari(s) écologiste

Texte de candidature à la candidature interne à EELV (légèrement modifié) pour les élections municipales à Paris pour les écologistes mais pas uniquement ! édition originale Jamais les conditions n’ont jamais été aussi favorables pour les écologistes à Paris. La première est dramatique, la prégnance des crises écologiques, amplifiant toutes les autres crises, économiques, politiques. […]

De la société du travail à la société de l’émancipation sociale

Paru dans Mouvements 2007/2 (n° 50) avec Patrick Dieuaide Il existe une question tant politique que théorique qui est de moins en moins discutée, celle de l’émancipation sociale. Nous l’aborderons ici sous un angle particulier, celui du revenu garanti comme question politique centrale et comme source d’émancipation sociale. Comme Judith Revel l’écrit dans l’introduction du n° […]